Le livre

Une résidence, une expo…

Un Livre !

« Correspondances » vient de sortir.

Le livre retrace la rencontre entre un artiste et les habitants de la Baie, entre un habitant et un paysage, entre un photographe et un philosophe.

Dès le départ de ce projet, le livre a été présent, pour deux raisons :

  • la première était une volonté de garder mémoire du travail de l’artiste et de cette relation forte et intime qu’il a su montrer des habitants de la baie et du lieu où ils vivent.
  • la seconde était de positionner cette création délibérément tournée vers l’extérieur.

Parler d’identité soit, mais d’une identité qui ne nous replie pas sur nous-même, une identité qui nous ouvre sur le monde.

Le livre a été traduit en anglais, édité aux Éditions de Juillet et diffusé au niveau national.

Le Mont Saint Michel est présent dans beaucoup de clichés comme un témoin bienveillant du petit monde qui réside et vie à ses pieds. Il n’est jamais l’objet central des clichés, mais il est présent même lorsqu’on ne le voit pas

Ce n’est donc pas un nouvel ouvrage sur le Mont (il y en a de très beaux) mais un livre qui embrasse un sujet beaucoup plus vaste : La merveille ne vient pas de nulle part. Elle ne s’est pas posée dans la baie comme un vaisseau spatial millénaire. Elle a vu le jour grâce aux femmes et aux hommes qui depuis plus de mille ans l’ont construit, entretenu, reconstruit et lui ont donné plusieurs vocations.

Ce sont ces femmes et ces hommes, héritiers depuis des générations ou adoptés récemment, qui continuent de tisser l’histoire de ce monument ancré dans cette terre Normande.

Le subtil travail de Richard Volante et le texte de Michel Onfray parlent de cette relation.

Un livre pour tous les amoureux du Mont et de la baie.

LES AUTEURS

Michel Onfray, philosophe et écrivain

Né à Argentan (Orne), Michel Onfray obtient en 1986 un doctorat en philosophie à l’Université de Caen. Il enseigne en classe de terminale au lycée technique de Caen, puis démissionne de l’éducation nationale en 2002. Partisan d’une éducation collective qu’il souhaite libertaire et gratuite, Michel Onfray fonde en 2002 l’Université Populaire de Caen afin d’y enseigner une «contre-histoire» de la philosophie. Michel Onfray est l’auteur de nombreux ouvrages dans lesquels il développe une théorie de l’hédonisme. Il propose de réconcilier l’homme avec son corps, machine sensuelle et de bâtir une éthique fondée sur l’esthétique. Pour lui, la philosophie est comme un art de vivre, de mieux vivre, qui permet de se débarrasser de ses illusions.

Richard Volante, photographe et vidéaste

Né à Aubervilliers, vit et travaille à Rennes. Son dernier ouvrage, London Méridien Zéro, est un des opus résultant de ses multiples interrogations sur « la possibilité d’une ville » commencées il y a une quinzaine d’années avec Utilitza la llengua dans la capitale Catalane, puis Roter Oktober sur Berlin, Evita for ever sur Buenos Aires et Beirut to Nowhere.

Parallèlement à ces rendez-vous urbains, il cultive son champ en variant les semailles et les expérimentations. Dans Versus, il questionne sa pratique en mettant en regard images numériques et argentiques, posant la question du temps dans l’acte photographique. De l’oubli à la révélation, il travaille pour la série My Own Private Ground Zero sur l’image dans l’image, ce qu’on laisse, ce qu’on soustrait : le vide, l’absence.

Il poursuit actuellement un travail sur les « Habitants » et leur rapport aux territoires, ce qui l’amène à créer des Collectifs photographiques éphémères avec lesquels il compose une carte en images de paysages habités. Une démarche qui l’amène aujourd’hui à la rencontre des habitants du territoire de la Baie du Mont-Saint-Michel.

LE PAYS SAGE DU VISAGE

« Un paysage, c’est un visage ; un visage, c’est un paysage. Jamais peut-être autant qu’avec Richard Volante cette évidence ne s’est montrée en majesté. Chacun le sait, pour avoir vu le paysage se transformer sur le visage d’un être aimé, que les rides et ridules sont comme une rivière ou des ruisseaux sur une peau ; (…) »

« (…) Richard Volante a pris le parti du contrepoint : il associe un paysage, la plupart du temps noyé dans lui-même, sans franche limite, flou, ouvert sur son être, en couleurs écrasées, comme sur la palette brûlée par la lumière d’un peintre mort depuis longtemps, et un visage cadré, serré, fixe, net, précis, en noir et blanc. (…) ».

Michel Onfray, extraits du livre « Correspondances »

Détails techniques de l’édition

 

  • Reliure rigide, combinée, dos carré
  • Format 22 x 27 cm
  • Intérieur 184 pages en quadrichromie sur papier Arctic Volume White 170 g, dont 24 pages en noir sur Munken Pure, 120 g
  • Couverture cartonnée, dos toilé marqué à chaud
  • Deux langues, français – anglais
  • Prix public : 37 €
  • Sortie fin septembre 2017

Ce livre a besoin de vous pour exister !

Pourquoi et comment devenir mécène ?

Vous adhérez à l’éthique du projet « Correspondances » : soutenez-le !

– Offrez-vous un « tirage de tête » du livre « Correspondances », dédicacé par les auteurs, Richard Volante et Michel Onfray.

– Participez à une soirée privée réservée aux mécènes au restaurant Le Littré à Avranches, en septembre, en présence des auteurs.

– Bénéficiez d’un tirage photographique original tiré à 11 exemplaires numérotés et signés, d’un paysage au « sténopé numérique » de Richard Volante.

– Votre nom ou celui de votre entreprise pourront être inscrits dans les remerciements à la fin de l’ouvrage

>> Téléchargez le formulaire PDF d’appel à mécénat par souscription